[large][AnimePaper]scans_Kuroshitsuji_blerica(0

Il faut parfois choisir son camp... Et j'avoue que ces dernières années, en ce qui concerne les mangas et les animés, c'est un peu ce que je fais. Bon, c'est plus vrai dans le sens de quand j'ai vu un auimé, je n'irai pas lire le manga que l'inverse (quoique... il y a toujours forcément une exception !), mais voilà un peu le principe. Soit je regarde une version animée de l'oeuvre, soit je lis une version papier... Mais de plus en plus rarement les deux. Ce qui est peut-être un peu idiot tant je sais pourtant que les deux oeuvres peuvent avoir autant entre elles que la choucroute et les crêpes ! Mais bon, question de rentabilité du temps, de l'argent, tout ça quoi. Par exemple, bien que j'ai finalement apprécié Soul Eater en animé, je n'ai pas cherché à lire la version papier (vu mon retard et la longueur de l'oeuvre, ça freine en plus). Idem pour FullMetal Alchemist (que ce soit Brotherhood ou la version originale). Et pourtant, Dieu sait ce que j'ai pu accrocher à FullMetal Alchemist. Tiens, parlons justement un peu des frères Elrich. Deux adaptations du même manga à seulement quelques années d'intervalles. Oui, l'une plus fidèle que l'autre... Et surtout, l'autre, ayant la véritable conclusion du manga alors achevé. Parce que dans le temps, on remplissait les périodes où l'adaptation animée rattrapait le manga avec des épisodes inédits, non-adaptés de l'oeuvre originale. Maintenant, on produit des saisons assez courtes et avec des oeuvres toujours en cours de publication... Mais dont on ne donne pas vraiment suite, parce qu'on a épuisé toute la matière. Ca donne alors des résultats un peu bancals (comme Soul Eater où l'on sent bien que l'on achève la série comme on peut, sans que ce ne soit une réelle conclusion). J'ai tout de même fait une exception à cette règle (je le disais, il y en a toujours une). Et c'est Black Butler qui a eu le droit à ce privilège ? Pourquoi ? Parce que je me disais bien que la suite pourrait être intéressante à lire et que j'avais en plus adoré l'animé. Alors c'est vrai que les premiers volumes m'ont peu enthousiasmé. De la redite (plus ou moins), par rapport à ce que je connaissais déjà. Mais dès que je suis rentré dans les parties inédites, je dois bien avouer que j'ai juste totalement apprécié... Voire carrément pris mon pied. Le manga part tellement dans des directions inattendues, bien plus sombres que ce qu'avait pu faire l'animé. C'est savoureux. Comme cette parodie de Titanic à laquelle se livre l'auteur dans les derniers volumes parus en France (12 et 13). Et ça fait bien longtemps que je n'avais pas trouvé l'attente aussi longue entre deux volumes (heureusement pour moi que j'ai eu une dizaine de volumes à rattraper d'un coup ! C'est dire où j'en suis !!). C'est fun, c'est noir, c'est mystérieux, c'est plein de suspense... C'est Sebastian quoi !