Ce ne sont pas des larmes ni même de la rosée que mon visage réclame... Non, rien de tout ça... Juste un peu de karaoké ! Oui, je l'ai dit que j'aimais bien massacrer les choses. En l'occurrence, cette chanson extraite de Ô FIlles de l'Eau de Nolwenn Leroy va pile-poil dans l'univers du blog, même si ce n'est pas fait exprès (surtout qu'au départ, j'étais parti sur totalement autre chose au niveau du nom et que je n'avais pas prévu cette déclinaison autour du souvenir, de la mémoire). Désolé pour les oreilles... Mais bon, je voulais juste un peu d'eau sur mes lèvres, juste pour me souvenir...