19809970

Maintenant qu'allons-nous faire ? C'est sûrement une question que se sont posés beaucoup de sériephile une fois leur série préférée terminée. La page a tourner est toujours un peu difficile, surtout quand on a suivi la série sur une longue période. Et il y a des fois... Où finalement, on ne se la pose pas cette question. Juste parce que si on a suivi la série, elle ne faisait pas forcément partie de ces privilégiées qui ont cette petite place dans notre coeur sériephile. C'est un peu mon cas pour Dr House. Il faut dire que je me suis mis à la série pas mal sur le tard (même si je viens de redécouvrir -oui, oui, ça arrive, comme quoi, l'idée d'un blog comme garde-mémoire... c'était pas une si mauvaise idée !- que j'avais vu les premiers épisodes diffusés par TF1 en temps réel !). Et dans l'ensemble, j'ai vraiment apprécié la suivre, la découvrir (au rythme quotidien pour les 4 ou 5 premières saisons d'affilée je crois), être en compagnie de ce cher Docteur... House qu'on apprécie détester... Ou qui n'est pas si méchant qu'on veut bien nous le faire croire. Qui a en tout cas ses faiblesses pour pallier à ses petites mesquineries et autres jeux un chouia tortionnaires psychologiquement parlant ! Et puis, il est bien entendu qu'il est difficile de résister au regard de chien battu que peut avoir ce Sherlock Holmes -doublé de Watson- du 21ème siècle. Bref, si comme dans toute série il y a eu dans Dr House des hauts (la saison 4) et des bas, ce qui allait sans doute un peu rester dans notre tête, c'est la dernière saison. La dernière saison qui voit Cuddy partir (faute à je ne sais plus trop quoi, sans doute raison salariale autour de son interprète, d'augmentation de budget et tutti-quanti quoi). Le challenge était donc de finir la série en beauté malgré cette absence. Et comme ça nous débarrasse un peu de Foreman (vu qu'il remplace Cuddy !) et qu'on nous ajoute de nouveaux personnages plutôt sympathiques (oui, j'ai adopté tout de suite Park et son côté un brin bizarre), je dois dire que le visionnage de cette ultime saison a été plutôt agréable dans l'ensemble. Sans doute pas la meilleure saison, mais une bonne saison tout de même. Quant à la fin... Ah, l'éternelle question de comment terminer une série (si ce n'est en beauté ?)... Comment cela peut-il finir pour House ? Que peut-on voir comme destinée pour lui ? Le final est à l'image du personnage et conclut de manière satisfaisante la série. Je n'ai pas été ému outre mesure, mais c'est un au-revoir qui fait qu'on peut tourner la page, passer à autre chose, une dernière consultation sans regret à avoir (en tout cas pas plus que ça...).