C'est pas à un vieux singe qu'on apprend à faire la grimace... Alors c'est peut-être pas à Mylène Farmer qu'on va apprendre à faire un clip. Même si parfois, c'est inattendu. Oui, en l'occurence, on ne l'attendait pas vraiment ce clip pour la chanson Monkey-Me de l'album éponyme. Mais finalement, il existe. Sans la Rousse dedans. Un peu à l'instar de ce qui a pu être fait pour Leïla sur l'album Bleu Noir. Il s'agit d'une création de Eric Delmotte et Luc Frohelicher qui a travaillé sur les images de scènes de Timeless 2013 (comme ce fut Alain Escalle sur Leïla et les concerts de 2006 et 2009). Donc c'est forcément conceptuel mais qu'est-ce que c'est beau ! Ce singe est d'une incroyable majesté et dégage beaucoup d'humanité dans ses yeux, ses expressions... Il n'y a rien à redire visuellement... Après, on appréciera ou non certains effets très "clipesques" (voire "imagescéniesques" !) mais ça va bien avec la chanson (légèrement différente de l'album). C'est pas de la monnaie de singe !