413488785_188af57d_jemima_rooper_photo_6

Toujours balayer devant sa porte... Y'a pas longtemps, je me suis dit que mes petites réflexions mesquines sur les reportages bidons du type "vivre avec la maladie qui vous fait tout garder", c'était vraiment too much... Mais à bien y réfléchir... Je suis peut-être sur la mauvaise pente. En tout cas, au moins au niveau de ma sériephilie. Bon, je ne parlerai pas des coffrets dvd, ça, c'est normal. C'est beau (ou pas), ça contient les épisodes (c'est mieux) et ça fait partie des petits plaisirs quand on aime une série. Mais à côté de ça, il y a cette maladie qui s'est un peu développée depuis l'ère du numérique. Non pas que je n'avais déjà pas tendance à garder pas mal de choses enregistrées à la télé sur VHS, mais vu le volume que ça prenait sur les étagères, le nombre d'épisodes pouvant être enregistrés dessus (6 ou 7 pour une cassette de 5h), je restais un peu sélectif... Maintenant, la place est moins un luxe... Alors j'accumule. J'accumule en me disant que je regarderai plus tard. J'accumule même si au final je n'ai pas aimé ce que j'ai regardé. Mais sait-on jamais, peut-être que dans quelques années, j'aurai tout de même envie de la revoir cette série ! D'accord, c'est pas comme si je manquais de choix, mais parfois il me vient cette drôle d'envie d'y revenir, de retenter l'expérience avec un oeil nouveau... Avertit de ce qu'il va découvrir. J'ai beau avoir pesté contre Lost un certain nombre de fois, je me dis encore qu'il y a de fortes chances que je me replonge dans la série. Pour le moment, ça reste un peu trop tôt, mais je le sens... Je la reverrais. Alors que Dexter, Damages, beaucoup moins... Mais bon, j'ai quand même quelques saisons au-delà de ce que j'ai vu (parce que je prévoyais à l'époque de poursuivre avant même d'avoir vu...). Et sans doute que, ok, je ne reverrais pas Moonlight, Demons, Brisco County Jr, L'Ile de l'Etrange ou Survivors... Mais rien que le fait de les avoir à porter de télécommande, ça me rassure (alors qu'au contraire, je suis frustré de pas avoir certaines séries comme Sinchronicity). Oui, l'expérience a prouvé qu'un retour au visionnage de vieux souvenirs n'était pas toujours très probant (j'ai essayé de me replonger dans She-Ra et pour le moment, ça n'a pas fonctionné), mais parfois, on a tout de même des surprises. Et puis après tout, combien de fois n'ai-je pas été frustré de pouvoir revoir telle ou telle chose parce qu'à l'époque de la diffusion, on n'était justement pas dans l'ère du numérique ! (Ah, j'attends encore de pouvoir revoir Loin de ce Monde -mais peut-être que cela ne devrait rester qu'à ce stade après tout !-). Donc oui, je le confesse (intimement), je suis atteint de collectionnite aiguë... mais je me soigne (ou pas) !