under_the_dome_promo_poster_v_by_ryodambar-d6822xh

La fascination des uns... N'est pas forcément celle des autres ! Et je dois bien avouer qu'après avoir terminé la première saison de Under The Dome sur M6, je cherche encore le pourquoi du comment de telles audiences aux USA (même si la série ne s'est pas mal débrouillée sur M6 non plus). Parce que soyons très honnête, elle n'a pas grand-chose pour elle au final. Si ce n'est peut-être être l'adaptation d'un roman de Stephen King. Et roi, il a beau l'être, j'avoue que j'ai commis un crime de lèse-majesté en ne lisant jamais un de ses romans... Mais pourtant, ses incursions sur le petit écran ne m'ont pas toujours rebutées. D'accord, Dead Zone, c'était pas non plus la panacée et l'épisode qu'il a écrit de X-Files n'était peut-être pas le meilleur de la série. Néanmoins, ça se suivait quand même. Donc Under The Dome rentre dans le moule (si vous me passez l'expression), puisqu'elle n'a rien de bien folichon mais se laisse suivre. Cependant, il faut tout de même que je souligne que j'ai préféré la dernière partie de la série qui flirte plus vers le fantastique (et j'ai envie de tenir à ma référence Roswell avec la main ensanglantée !) que le début qui s'intéresse plus aux habitants et à leur manière de vivre ce nouveau statut de personnes emprisonnées sous un dome dont personne ne sait la provenance ni combien de temps il va rester... Ce genre de série où les personnages sont cloîtrés n'ont pas toujours donné que du bon... Et n'ont jamais réellement réussi à me séduire. Que ce soit Persons Unknown ou Jericho, aucune n'a réussi à trouver l'axe et la façon de m'accrocher. Pourtant, oui, il y a du potentiel à ce genre d'histoire qui permet d'analyser les sentiments humains, de voir leurs réactions en cas de crise et tout mais je n'ai pas encore vu la bonne formule. Ici aussi nous avons des personnages boulets et/ou psychopathes, des personnages auxquels on s'attache à peine... On en fera pas toute une crise s'ils meurent en tout cas. Et c'est bien dommage. Et je regrette un peu que la série ait remporté un tel succès, parce que vu que ce n'était pas prévu pour durer à l'origine, on sent bien qu'ils vont encore s'empêtrer sur la longueur à la 4400 (d'autant plus s'ils veulent se recentrer par la suite sur les personnages plus que sur l'intrigue fantastique, ce qui ne m'arrange pas des masses). Alors ok, les dernières images de la saison sont très belles mais ça ne fait pas tout (surtout que j'avais même pas un petit eye-candy à me mettre sous les yeux !). Sous le dome, certes, mais pas sous ton envoûtement...