20211976

Un pas l'un après l'autre... Il ne va pas trop falloir en demander à Grimm. Oui, j'avais quelques espoirs au sortir du visionnage de l'ultime épisode de la première saison. Des espoirs qui ne se seront jamais concrétisés durant cette deuxième fournée que j'ai enchaîné... Pourtant non sans déplaisir. En fait, il va juste falloir que j'accepte la ligne de conduite de la série qui restera dans son carcan de mi-série policière mi-série fantastique, bien que le penchant vers le second choix se fait un peu plus présent durant la saison... Surtout lorsque l'on s'attarde un peu plus sur les personnages et donc le côté mythologique. En ça, j'avoue que j'aime bien Grimm, j'aime bien son univers... Et surtout, j'aime beaucoup quelques-uns de ses personnages. Le hotissime Nick bien évidemment, mais surtout le couple qu'il forme avec Juliette. Bien que celui-ci soit mis à rude épreuve tout au long de la saison, et c'est un peu ce qui sert de fil rouge (en plus de quelques autres menues choses). Bref, cette deuxième saison fait doucement mais sûrement avancer le schmilblick en proposant des aventures relativement sympathiques... Même si j'avoue aussi que je préfère quand Hank est mis de côté plutôt que Monroe. Et c'est malheureusement le cas du début de la saison où Monroe n'apparaît plus autant parce qu'il n'a plus l'exclusivité du secret de Nick. Une nouvelle donne qui remue un peu les relations entre les personnages et qui apporte quelques petits trucs sympas. Alors ok, j'en attends quand même plus pour vraiment faire vibrer mon coeur, mais encore une fois, je mentirais si je disais m'être ennuyé, j'aime le Grimmgnotage !