9cc8c1b46b8599184fe38d75491ab1b9

La langue, champ de bien des plaisirs... Des plaisirs sémantiques bien sûr ! Et puis, de questionnement... Dont je vois que je ne suis pas le seul à me préoccuper, ce qui me rassure un peu, moi l'angloflippé qui continue contre vents et marées à regarder des séries en VF... Mais point de VF ici dont il est question, mais plutôt de tous ces petits mots qu'on utilise dans notre vie de sériephile quotidien. C'est qu'un peu comme partout, les anglicismes (pour une très grosse majorité) ont envahi notre façon de parler. Et en fait, c'est vrai que c'est parfois bien dur de faire autrement... Parce que l'anglais c'est court et ça percute assez souvent. "Season Premiere" au lieu de "Premier épisode de la saison", ça peut vous sauver la vie sur Twitter ! Alors oui, je ne nierai pas le contraire, moi aussi j'utilise tous ces termes barbares que tout le monde comprend d'où qu'il vienne, parfois j'essaye de rester français, mais c'est dur. Et c'est d'ailleurs à partir d'un mot sur le "binge-watching" que tout s'est déclenché sur le réseau social du petit oiseau bleu justement. "Marathonner"... A la place de "binge-watcher"... Oui, mais nan... Ce n'est a priori pas la même chose dans ma tête. Certes, il y a cette même éventuelle idée d'enfilade d'épisodes (les fameux Scully Marathon je crois d'ailleurs), mais pour moi, je marathonne plutôt quand je me refais une série en intégrale, d'une traite... Mais pas forcément sur un laps de temps très raccourci. Alors que de ce que je ressens envers le binge-watching, ce serait plutôt un visionnage intensif assez ramassé d'une saison (ou plus), mais tout de même avec cette idée de biturage (justement), d'en regarder finalement à n'en plus pouvoir. Trouver un équivalent français et le faire entrer dans les moeurs, est-ce encore possible ? Doit-on créer un club linguisto-sériephile chargé de prêcher la bonne parole ? Ce serait purement utopique à mon avis... Cela étant dit, il faut admettre que moi aussi je fais partie de ce système dont je ne suis pourtant pas très fan (même "romcom" semble passé dans le langage courant... Je veux dire, ailleurs que dans le domaine des fictions asiatiques pour lequel je ne le voyais quasi uniquement jusqu'à maintenant -parce qu'avec une communauté là encore très anglophone à l'origine de tout-). En attendant, sachez que je ne visiobiture quasiment jamais une série... C'est dit !