witchcraft-works

Parce qu'il y a toujours une raison de ne pas être content... Ben, j'en profite ! Non, mais je voudrais quand même dire qu'à la base, franchement, j'ai quand même bien accroché à l'univers de WitchCraft Works. Et pour tout dire, j'ai même bien apprécié la saison dans son intégralité. C'est pas de là que vient le problème. La série partait de toute manière sur de bonnes bases avec moi, puisqu'il y était question de magie, d'une sorcière protégeant sa "princesse" qui se révèle être un homme et même de combats avec des peluches géantes. Un condensé un peu farfelu, avec une ville qui explose comme si de rien était (mais avec une explication à cela), et des personnages un peu barrés. Y'a pas à dire, c'est que du bonheur ! Sauf que c'est presque le défaut ici. Parce que WitchCraft Works a ce même défaut que d'autres séries actuelles adaptées d'un manga encore en cours de publication et qui ne possède pas beaucoup de volumes : il n'y a pas suffisamment de matière pour tenir longtemps. J'imagine donc que dans cette version animée n'est livré qu'un arc de ce qui compose le manga. Et on sent que du coup il y a beaucoup de pistes intéressantes à explorer mais elles ne sont pas développées. C'est un peu frustrant. Même arrivé à la fin de la saison (au terme du 12ème épisode), on n'a pas l'impression d'avoir le droit à une réelle conclusion, ce qui laisse un certain goût de frustration plus qu'autre chose (là où Puella Magi Madoka Magica qui avait le même nombre d'épisodes donnait ce sentiment d'aboutissement). C'est dommage, parce que sinon, c'était vraiment beau point de vue graphisme (ah ces effets avec le feu ! My God !) et divertissant (les adversaires sont bien barrés comme il faut parfois, notamment les sorcières de la Tour), sans oublier une petite touche de charme (ou de fan-service, au choix) qui plaira ou non mais qui colle au ton léger adopté... Qui devient un peu plus grave au fil des épisodes. Et puis comme pour couronner le tout, il y a de bonnes musiques, ben ce serait quand même bête de se priver de ce plaisir... On attend juste une seconde fournée avec tout ça... Ou peut-être que ça m'incitera juste à suivre le manga comme ça a été le cas pour Black Butler (et honnêtement, dans ce dernier cas, si j'avais déjà beaucoup aimé l'animée, je trouve le manga 100 fois meilleurs... Reste à voir ce que pourra donner la prochaine adaptation d'un arc du manga justement). En tout cas, la recette du charme fonctionne : juste un peu de magie, un peu de fantaisie...