Sailor-Moon-Crystal-teaser 02

La Lumière de la Lune est un message d'Amour... Qu'en est-il 20 ans après ? Peut-elle encore séduire ? On est toujours assailli de doutes quand il arrive certaines nouvelles. Et un reboot d'une série qu'on a adoré, qu'on adore toujours et encore, ça en fait justement partie. Et à vrai dire, si j'étais content à l'annonce du retour de Sailor Moon, j'étais un peu plus sur la défensive sur le quoi. Une suite, genre Saint Seiya Omega - Les Nouveaux Chevaliers du Zodiaque ? Non, finalement, le doute est assez vite dissipé et il s'agit d'un reboot qui se voudrait plus proche du manga original que l'animé des années 90. Ce qui n'est pas très dur à faire en soit. Mais pour autant, pas moyen d'enlever cette fichue appréhension. Et le premier trailer, tant attendu (après des annonces pour les débuts de la nouvelle série en janvier, puis finalement non... erreur d'infos et tutti-quanti), n'a pas vraiment calmé mes doutes. Peut-être est-ce mieux ainsi. Peut-être que ça m'a aidé à encore mieux apprécier le retour de la guerrière en jupette. Qui plus est, pas besoin d'attendre, puisque les Japonais ont fait les choses en grand et offrent en simultanés la diffusion de l'épisode en 12 langues (dont le français) via la plate-forme NicoNicoDouga ! Deux semaines pour en profiter, puisque le rythme de diffusion sera donc d'un épisode toutes les deux semaines, le samedi (les 1er et 3èmes du mois). Autant dire que c'est avec un doigt fébrile que j'ai cliqué sur le bouton de la série pour lancer l'épisode à l'heure fatidique de midi (heure française)... Quelques 24 minutes plus tard, mes craintes ne pouvaient qu'être vaincues. Oui, il faut se faire à ce nouveau graphisme qui s'éloigne du précédent, qui est à la fois plus proche de celui d'origine du manga mais aussi différent (certains choix de couleurs pourront surprendre, comme la toute nouvelle Haruna-sensei -la prof d'anglais-). Du pré-générique aux dernières images, tout s'est avéré séduisant. La promesse est tenue pour ce premier épisode. Les lecteurs du manga reconnaîtront en effet de nombreuses scènes et la mise en image est plutôt séduisante dans l'ensemble. L'humour comme la romance sont présents... Si j'ai un peu tiqué sur Mamoru au départ, j'avoue que par contre j'ai trouvé Motoki plutôt séduisant pour sa 1ère apparition (contrairement à l'ancienne version). Surtout que j'avais aussi un peu peur pour les transformations et les attaques, qui font un peu partie de l'identité du nom Sailor Moon. Côté transformation, on retrouve donc un peu le même esprit que la série précédente, et c'est tant mieux. Pour les attaques, il faudra voir comment la série gère l'action mais pour le moment, rien à redire. Les musiques aussi se sont montrées séduisantes. Je ne sais pas si elles auront autant d'impacte sur moi que celles de Takanori Arisawa, parce que c'est vraiment à mes oreilles une des BO dont j'adore nombre de morceaux dont je ne me lasse pas et parce qu'à l'époque, les compositions étaient très réutilisées, ce qui permet aussi de bien les ancrer et que j'ai l'impression que c'est moins le cas dans les animés à l'heure actuelle, mais toujours est-il qu'elles ne m'ont pas déçu et c'est aussi un bon point. Bref, ce n'est qu'un premier épisode, mais il a balayé tous les doutes, toutes les craintes, il a prouvé que l'on était pas obligé de forcément rejeter en bloque une remise au goût du jour. Je n'ai qu'une hâte, celle de découvrir la suite... Et j'aimerai tant voir sous cette forme un peu plus que la première histoire d'origine (celle du Dark Kingdom donc), histoire qu'on puisse profiter de nouveau de Saturn, Uranus, Neptune et Pluto. Je crois que je n'ai jamais été aussi enthousiaste à revivre la même histoire...