03 janvier 2016

Une bonne raison de rester... (And Then There Were None...)

Les grandes espérances sont parfois les plus dangereuses... Au cours de ma scolarité, j'ai toujours amené dès que je le pouvais mes passions dans l'enceinte de l'enseignement... Parfois en rendant hommage (voire un peu en plagiant en fait avec le recul !) à des oeuvres que je pouvais aimer, d'autres en faisant de l'objet du culte, une étude, un dessin, un texte, un devoir. La réciproque par contre n'est pas franchement vraie. En effet, on ne peut pas dire que, par exemple, les cours de français m'aient apporté le goût de la lecture... [Lire la suite]