68451l

Au nom de l'amour... C'était le titre VF d'une chanson de Geri Halliwell... C'est un peu le cri de guerre qu'auraient pu avoir les héros de la série Binan Kôkô Chikyû Bôei-bu LOVE ! (A vos souhaits ! Oui, j'ai utilisé le copié/collé parce que c'est trop long !!). Cette série vient de débarquer au Japon et se trouve être en simulcast sur Crunchycroll. Et cette série pourrait être tout à fait quelconque finalement si elle n'était pas un peu parodique sur les bords et si elle ne venait pas révolutionner un certain genre qu'on commence à bien connaître : les magical girls. Alors, comment Binan Kôkô Chikyû Bôei-bu LOVE ! fait-elle pour le faire ? Eh bien tout simplement en mettant en scène un groupe de cinq jeunes... hommes ! Eh oui, pour la première fois, on a le droit à un animé de magical boys avec tout le kawaï qui peut aller avec le genre d'origine : transformations, attaques, familiers qui parlent et tutti-quanti. Clairement, ici sont visées les séries du type Sailor Moon (et sans doute Precure mais je ne connais pas). Très honnêtement, ce premier épisode aligne les clichés mais c'est donc justement ce qui en fait tout l'intérêt. C'est parodique à souhait et les fans de la série animée Sailor Moon des années 90 devraient apprécier. On y retrouve un héros énergique et plein de bonne humeur, du gros délire un peu barré, comme cette métaphore de l'oden, des personnes avec des ingrédients et un monstre du jour pas piquet des hannetons, des courses-poursuites et des héros un peu récalcitrants sur leur look ou leur mission. Bien évidemment, on retrouve aussi tout ce qui va avec l'état de magical boy, des bracelets de transformations (des coeurs... attention, cet animé déborde d'amour !!), des transformations (où les silhouettes des jeunes hommes sont nues et musclées, avec les parties élégamment cachées par les tourbillons de forces/éléments représentant chacun des combattants -les classiques eau, feu, amour...-), des bâtons pour combattre, des poses, des éléments et des attaques spéciales (au noms aussi ubuesques que les Battle Lover dont ils sont les représentants comme le vert qui est le Prince Transperçant, Battle Lover Epinard !! Arf). Alors avec tout ça, comment ne pas tomber amoureux de ce premier épisode et d'avoir envie de voir la suite au plus vite pour voir vers quelles contrées ils vont pouvoir nous emmener ? Il y a un tel potentiel. Reste plus qu'à voir comment tout ça va évoluer, si on va rester dans la parodie pure, si une histoire de fond va tout de même venir se développer, si ça va rester gentillet ou bien si on va aller vers quelque chose de plus sombre... Et quid du fan-service ? Pour le moment, c'est juste du rinçage d'oeil (scène d'ouverture dans les bains publics et transfos) mais est-ce que ça pourrait tourner au shônen-ai ? (J'imagine mal que ça tourne carrément au boy's love !). Une belle découverte qui met de bonne humeur...

vlcsnap-2015-01-07-01h08m50s189

vlcsnap-2015-01-07-01h09m43s214

vlcsnap-2015-01-07-01h09m57s113

vlcsnap-2015-01-07-01h11m03s247

vlcsnap-2015-01-07-01h11m20s154

vlcsnap-2015-01-07-01h11m40s108

vlcsnap-2015-01-07-01h12m04s88