112110384ffdcfaed5330

C'est le grand hasard de la vie ou juste mon subconscient ? Je ne sais pas... En tout cas, toujours est-il que chaque année c'est un peu la même chose en ce qui concerne mes retrouvailles avec Neal et Peter. J'attends finalement que M6 s'amuse à diffuser la dernière saison en date pour m'y mettre moi aussi (alors qu'en vilain que je suis, les épisodes sont là, sous mon nez depuis quelque temps). Et chaque année, c'est un peu la même chose... Je commence doucement... Un peu au rythme que j'ai perdu de suivre les séries... C'est-à-dire au rythme de la télévision française... Et puis ça s'emballe. J'ai envie de découvrir la suite. Plus vite. Sans attendre. La saison 4 de FBI Duo Très Spécial n'aura donc pas dérogé à la règle ! Et c'est finalement toujours un plaisir que de retrouver les personnages et les intrigues de la série. Neal est cette année plutôt touchant dans sa poursuite de la vérité concernant ses origines et le petit jeu du chat et de la souris auquel se livrent Peter et Neal est extrêmement savoureux (la confiance étant toujours là, qu'elle soit ou non explicitée). La série s'amuse toujours à trouver de nouvelles complications pour maintenir cet intérêt et j'avoue que je me suis laissé séduire. Tout juste un petit bémol concernant Elizabeth qui a mis Neal face à un cruel dilemme.  Comme cette douceur, elle ne me manque pas particulièrement, mais quand j'y mets un croc, je savoure pleinement et je me rends compte du bien que ça procure quelque part : FBI Duo Très Spécial, c'est ma petite madeleine de l'été...